Les piétons seraient-ils plus intéressants économiquement que les voitures ?

Une enquête américaine pourrait inciter les promoteurs immobiliers à privilégier la construction d’environnements propices aux piétons. Dans une étude intitulée Foot traffic ahead, le groupement d’investisseurs immobilier LOCUS a classé les 30 plus importantes métropoles américaines en fonction du nombre de commerces présents dans les 558 zones accessibles aux piétons (walkable urban places ou “WalkUPs”)…